Newsletter

Abonnez-vous à notre Newsletter.

S'abonner
Marché

Audition : moins de 30% des personnes déficientes sont appareillées

  • N’importe où

 

Écouter Voir, réseau d’optique et d’audition mutualiste, publie les résultats d’une enquête* réalisée en commun avec l’IFOP sur la perception des troubles auditifs en France. Ce sondage révèle notamment que moins d’un tiers des personnes déficientes (29 %) sont équipées d’appareils auditifs. Pour 90 % des Français, l’acquisition d’appareils auditifs est un dispositif onéreux. Près d’un Français sur deux (45 %) considère d’ailleurs que le prix est le premier frein à l’achat d’appareils auditifs. Pourtant, depuis 2019, le 100 % Santé permet de proposer des aides auditives avec un zéro reste à charge. Si 63 % des Français déclarent avoir entendu parler du dispositif, seuls 28 % sont en mesure de donner la bonne définition du 100 % Santé. Il ressort également de cette étude que les Français se préoccupent peu de leurs problèmes d’audition. Ainsi, près de la moitié des personnes concernées par une perte d’audition ne consulte pas de spécialiste et 1 personne sur 5 (20 %) n’a pas entrepris de démarche. 82 % des personnes interrogées estiment qu’un proche a plus de chance de convaincre une personne de se faire dépister. Plus de la moitié des Français (54 %) compte dans son entourage proche (cercle familial, amical ou professionnel), au moins une personne souffrant de problèmes auditifs. Parmi eux, ils sont 44 % à les inviter à consulter un spécialiste de la santé, 34 % à suggérer l’acquisition d’une aide auditive, et 26 % à les inciter à faire un bilan auditif. Ils sont d’ailleurs 85 % à penser qu’à partir de 50 ans, un bilan auditif devrait être systématiquement proposé. Cette étude dévoile, en outre, que les moments festifs mettent en difficulté une grande majorité des personnes souffrant d’une perte d’audition (62 %). Pourtant, 94 % des répondants estiment que l’appareillage est perçu comme étant un moyen de lutter contre l’isolement social. Aujourd’hui, 66% des personnes interrogées estiment ne pas forcément remarquer qu’une personne porte un appareil auditif et pour 70 % des Français, les personnes appareillées ne sont pas stigmatisées.

 

* Étude quantitative réalisée en ligne par l’IFOP et auto-administrée dans le cadre de l’Omnibus by Ifop. Les informations ont été recueillies auprès de deux échantillons nationaux représentatifs : de 1006 individus âgés de 18 ans et plus (Terrain réalisé du 8 au 10 février 2023) et de 1003 individus âgés de 18 ans et plus (Terrain réalisé du 20 au 22 septembre 2023).

Pour recevoir les dernières infos, inscrivez-vous à notre newsletter.

 

Commentaires fermés.

Les plus vus

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Il sont nécessaires au bon fonctionnement du site internet et sont utilisés par la société Fréquence Audio pour vous permettre une navigation optimale et de faire usage des services que nous fournissons. Vous êtes informés qu’en cas de refus, votre navigation risque de ne pas fonctionner correctement.


Refuser tous les services
Accepter tous les services