Newsletter

Abonnez-vous à notre Newsletter.

S'abonner
Actualités

La FNEA milite pour atténuer les charges financières qui pèsent sur les étudiants en audioprothèse

  • N’importe où

 

A l’approche de la rentrée universitaire 2023, la FNEA révèle dans un communiqué les charges financières auxquelles doivent faire face les étudiants en audioprothèse. Le coût de la rentrée a fait l’objet d’une analyse minutieuse en collaboration avec la Fédération des association générales étudiantes (FAGE). Il comprend les frais de scolarité, de fournitures, de transport, de nourriture et de logement. Les chiffres publiés par l’association étudiante montrent une augmentation significative par rapport à l’année précédente, mettant en lumière les défis financiers auxquels sont confrontés les étudiants.

Selon les données recueillies, le coût moyen de la rentrée a connu une augmentation de 4,22 % par rapport à l’année précédente, passant de 3 113,30 euros en 2022 à 3 244,74 euros en 2023. Pour la FNEA, cette augmentation, qui était de 2,32 % l’année précédente, témoigne des pressions financières croissantes auxquelles les étudiants en audioprothèse font face. Pour la FNEA, cette situation soulève des préoccupations quant à la charge financière imposée aux étudiants dans le cadre de leurs études, en particulier l’éloignement géographique lié aux différents stages qui implique, aux étudiants, des dépenses supplémentaires de logement.
Par ailleurs, Concernant la CVEC (Contribution de Vie Etudiante et de Campus), fixée initialement à 90€ en 2018, elle connait une hausse constante depuis ces 5 dernières années. Étant en effet indexée sur l’inflation, la CVEC atteint cette année les 100€. La FNEA soutient donc la demande de la FAGE de désindexer la CVEC sur l’inflation, ainsi que sa fixation par arrêté ministériel.

En outre, l’association précise que les étudiants doivent payer des frais de dossiers multiples lors de leur inscription sur Parcoursup s’ils souhaitent candidater dans plusieurs écoles. Elle demande donc d’étudier de manière commune les candidatures et d’imposer des frais de dossier d’un montant de 80 euros une seule fois au lieu de quatre fois aujourd’hui (pour la réalisation des neuf vœux).

Enfin, les données fournies par la FNEA révèlent des variations régionales marquées dans les coûts de la rentrée en audioprothèse. Les étudiants inscrits dans différentes écoles à travers la France se retrouvent face à des frais de rentrée variables : 904,08 euros de différence entre l’école de Paris et celle de Clermont-Ferrand.
Aujourd’hui, la FNEA juge crucial que des mesures soient prises pour atténuer ces charges financières et garantir une gratification adéquate normée pour les stages. Selon elle, l’avenir des étudiants en audioprothèse et la qualité de leur éducation ne doivent pas être compromis par des préoccupations financières.

Pour recevoir les dernières infos, inscrivez-vous à notre newsletter.

 

Commentaires fermés.

Les plus vus

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Il sont nécessaires au bon fonctionnement du site internet et sont utilisés par la société Fréquence Audio pour vous permettre une navigation optimale et de faire usage des services que nous fournissons. Vous êtes informés qu’en cas de refus, votre navigation risque de ne pas fonctionner correctement.


Refuser tous les services
Accepter tous les services