Newsletter

Abonnez-vous à notre Newsletter.

S'abonner
Actualités

Les enfants de moins de 10 ans seraient gravement menacés de surdités précoces

  • N’importe où

 

C’est ce qui ressort d’une nouvelle enquête* de l’association JNA réalisée en partenariat avec l’institut IFOP pour la 26 e édition de la Journée Nationale de l’Audition.

«Environ 1,3 million d’enfants de moins de 10 ans ont déjà̀ consulté un médecin ORL pour des acouphènes selon leurs parents et pour près de 660 000 enfants, une perte auditive moyenne à sévère a été́ diagnostiquée». Ce premier baromètre réalisé́ sur un panel représentatif de parents ayant au moins un enfant de moins de 10 ans est inédit en France et constitue une base de référence. « On savait que jusqu’à l’âge de 10 ans l’oreille des enfants est beaucoup plus fragile que celle des adultes. Alertée par les médecins et les acteurs de la prévention et de la santé sur les dangers du bruit chez les enfants, notre association a réalisé́ cette enquête
auprès des parents : le résultat est terrifiant. Les oreilles de nos enfants sont en danger ! L’audition est le socle du développement du langage, de la socialisation et des apprentissages. Nous espérons que les pouvoirs publics, et notamment le Ministre de la Santé et de la Prévention en prendra pleinement conscience. » indique
le Pr. Jean-Luc Puel, président de l’Association JNA.

Les chiffres à retenir

Ce problème concerne principalement les enfants de plus de 5 ans (18%), les enfants d’ouvriers (19%), les franciliens (23%) et les enfants utilisant quotidiennement casque ou écouteurs (28%).

Environ 660 000 enfants de moins de 10 ans qui ont consulté un ORL se sont vus diagnostiquer une perte
auditive moyenne à sévère. Un chiffre qui selon l’association est probablement sous- estimé car il ne tient compte que de ceux ayant été diagnostiqués par un ORL.

40% des parents affirment que leur enfant écoute chaque jour de la musique via des écouteurs ou un
casque de 1h à 4h par jour.

55% des parents ont déjà̀ consulté un ORL pour leur enfant.

30% des parents déclarent que leur enfant s’est déjà̀ plaint du bruit et des nuisances sonores.

33% des parents sont inquiets pour leur enfant en matière de surdités et acouphènes.

49% des parents estiment être bien informés sur les enjeux de la surdité et d’acouphènes chez leur
enfants et seuls 29% connaissent les dispositifs mis en place par les pouvoirs publics en la matière.

76% des parents estiment que les pouvoirs publics doivent faire de l’audition une grande cause nationale de santé publique.

55% des parents estiment que le bruit et les nuisance sonores ont des répercussions sur le quotidien de leur enfant en termes de fatigue. 47% d’entre eux pensent que ces nuisances impactent la qualité de sommeil, 44% la nervosité et l’agressivité et 44% les apprentissages des leçons.

L’enquête est disponible ici dans son intégralité.

*Enquête réalisée du 25/01/23 au 01/02/23, selon la méthode des quotas, auprès d’un échantillons de 1 000
parents d’enfants de moins de 10 ans.

NB : Lorsque le foyer comportait plusieurs enfants âgés de moins de 10 ans, le parent interrogé était invité à se
prononcer sur l’enfant le plus jeune du foyer.

 

Commentaires fermés.

Les plus vus

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Il sont nécessaires au bon fonctionnement du site internet et sont utilisés par la société Fréquence Audio pour vous permettre une navigation optimale et de faire usage des services que nous fournissons. Vous êtes informés qu’en cas de refus, votre navigation risque de ne pas fonctionner correctement.


Refuser tous les services
Accepter tous les services